LESBOS, PRISON À CIEL OUVERT

Aujourd’hui, le camp de Moria sur l’île grecque de Lesbos accueille plus de 20 000 personnes. Depuis 2015, MSF y est présente pour leur porter assistance. Quatre ans après l’accord signé entre l’Union européenne et la Turquie, prévoyant le maintien des migrants et réfugiés sur le sol turc, la situation des personnes en exil n’a jamais été aussi alarmante en Grèce. La pandémie actuelle de Coronavirus rend plus qu’urgente l’évacuation des camps grecs.

DOS AU MUR

Les récentes politiques migratoires imposées par les États-Unis et le Mexique prennent au piège des milliers de Centraméricains fuyant les violences dans leurs pays et les forcent à survivre dans des conditions de plus en plus précaires et dangereuses, souvent au péril de leurs vies. Sur la plus importante route migratoire au monde, les équipes MSF soignent des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés tout au long de leur périple.